Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2012

"Envisioning tech", roadmap technologique prospective et "dataviz"

Le mariage de la visualisation de données et de la prospective est presque toujours fécond. Une nouvelle preuve récente avec ce projet "Envisioning tech", piloté par Michell Zappa, qui se définit lui-même comme un "emerging technology strategist" basé à Londres. Inutile de dire que nous avons failli nous étouffer en lisant que son travail repose sur l'explication "de ce vers quoi la société tend inexorablement dans le futur"... mais bon... Ne jetons pas le bébé dataviz avec l'eau du bain prédictif ! Heureusement, il ajoute aussi en bas de page "Forecasting isn’t an exact science". 

Le graph, esthétiquement très réussi (et oui, ça compte !) représente des technologies sur une frise commençant en 2012 et s'étendant jusqu'en 2040.

11 catégories sont représentées :

  1. intelligence artificielle
  2. internet
  3. interfaces
  4. capteurs / senseurs
  5. "ubicomp" (pour informatique ubiquitaire)
  6. robotique
  7. biotech
  8. matériaux
  9. énergie
  10. espace
  11. géoingénièrie

Une dernière colonne place quelques repères statistiques (démographie, big data, ... )

La visualisation permet de placer les technologies dans le temps (d'aiilleurs, sans que l'on sache très bien s'il s'agit de leur généralisation ou de leur simple disponibilité, en repérant trois autres critères :

  • l'importance relative
  • l'impact sur les consommateurs
  • et les "clusters" de technologies

envisioningtech.png

(cliquer pour agrandir)

On repère ainsi les monnaies virtuelles et les voitures automatiques en 2018, la médecine personnalisée en 2020, et les fermes verticales en 2026.

Méthodologiquement, les sources évoquées par l'auteur ne semblent pas vouloir viser à l'exhaustivité : il cite des revues scientifiques (comme Popular Science, mais Science ou Nature... donc plutôt de la vulgarisation), des blogs technos (Engadget alt) et les grandes revues technos comme Wired et Edge, ainsi que beaucoup de livres, dont évidemment ceux de ray Kurzweil.

Les commentaires sont fermés.